REER collectif

Regroupement de REER individuel sous l'égide d'un même employeur. Les cotisations salariales permettent une réduction d'impôt à la source.

Le régime enregistré d’épargne-retraite (REER) collectif est un ensemble de REER individuels dont l'administration des cotisations se fait sur une base collective, mais qui lie chacun des participants par un contrat individuel. Il s’agit d’un mode d'épargne généralement offert par l'employeur au bénéfice de ses employés. Certaines entreprises s’engagent d’ailleurs à contribuer au REER de l’employé, à condition que ce dernier cotise lui-même au régime à hauteur d’un certain pourcentage.

Pour la plupart des travailleurs et contribuables, il représente la principale source de revenus complémentaire aux prestations versées par les régimes de pension publics fédéral et provincial qui leur permettra d’atteindre l'indépendance financière au moment de la retraite. Pour d’autres, l’épargne fiscale réalisée grâce aux retenues à la source servira à concrétiser un projet qui leur tient à cœur. En effet, toutes les cotisations versées au REER collectif vous appartiennent. Vous pouvez donc effectuer des retraits en tout temps, tout en gardant à l’esprit que les sommes retirées sont ajoutées à votre revenu imposable, l’année du retrait. 

Les cotisations sont donc retenues sur votre salaire avant l'impôt et prélevées directement sur votre paie, ce qui présente le double avantage de réduire immédiatement votre fardeau fiscal en plus de générer une épargne dont vous n’aurez plus le souci de constituer une fois la fin de l’année venue. Aussi, la répartition des cotisations sur toute l’année vous fait profiter des baisses occasionnelles des marchés financiers, vos cotisations vous permettant d’acheter plus d’unités de fonds de placement. La hausse subséquente de la valeur du fonds permet ensuite de réaliser des rendements supérieurs puisque les versements périodiques, combinés à l’effet des revenus composés, ont une influence non négligeable lorsqu’on la mesure sur un certain nombre d’années.

Ce véhicule d’épargne est également très flexible et facilement adaptable puisque la plupart des REER collectifs n’exigent aucune cotisation minimale et permettent des dépôts supplémentaires ponctuels d'une somme de votre choix afin d’accommoder des variations de revenu, comme le paiement d’heures supplémentaires ou le versement de primes de rendement, par exemple.

Enfin, il est aussi possible de verser des cotisations au nom de votre conjoint dans le but de diminuer votre taux d’imposition, particulièrement à la retraite. Vous bénéficierez de la déduction fiscale pour le montant des cotisations, et, une fois à la retraite, le revenu familial est partagé entre les conjoints.


Ressources et références  :