Régime retraite individuel (RRI)

Régime de retraite spécialement mis en place pour les hauts salariés et les dirigeants d'entreprise.

Le régime de retraite individuel (RRI) est une solution d’épargne fiscale et d’épargne-retraite enregistrée auprès de l’Agence du revenu du Canada (ARC) s’adressant aux individus pour qui les limites de cotisation aux REER ne permettent pas de constituer une épargne suffisante pour maintenir à la retraite un niveau de vie équivalent ou supérieur à celui de leur vie active. Il convient tout particulièrement aux profils suivants :

  • propriétaires et dirigeants d’entreprise
  • hauts fonctionnaires
  • employés clés de grandes sociétés
  • travailleurs autonomes ayant constitué une société et touchant un revenu élevé
  • personnes occupant des professions libérales comme les comptables, médecins, dentistes et avocats

Aucune restriction n’est imposée quant au niveau de revenu annuel ou à l’âge minimum requis pour constituer un RRI; toutefois, la plupart des professionnels s’entendent pour dire qu’un particulier doit toucher un salaire annuel d’au moins 100 000 $ et avoir plus de 40 ans afin de tirer pleinement profit d’un RRI. Avant l’atteinte de ces critères, les régimes enregistrés d’épargne-retraite (REER) sont considérés comme étant un véhicule de retraite plus efficace, car contrairement à celles du REER, les cotisations au RRI augmentent avec l'âge.

Bien que les cotisations varient, les prestations, elles, demeurent fixes. Il s’agit donc d’un régime à prestations déterminées, c’est-à-dire que le montant de la rente est prédéterminé et établi par des calculs actuariels complexes au moment de la mise en place du régime. Cette caractéristique garantit donc un rendement minimal, en plus de présenter des avantages fiscaux intéressants.  

En voici quelques-uns :

  • Il permet de verser des cotisations supplémentaires beaucoup plus importantes que celles permises par le plafond de cotisations à un REER.
  • Les cotisations et les coûts rattachés au RRI sont déductibles d’impôt et assumés par l’entreprise.
  • Le RRI offre une protection totale contre les créanciers puisque, contrairement à la plupart des REER, son actif est insaisissable.
  • Le transfert des sommes dans le RRI abaisse l’avoir des actionnaires, ce qui facilite la vente de l’entreprise dans les cas où l’avoir des actionnaires est élevé.

Ressources et références :